Problème de robinet : catholicisme et identité personnelle

Publié le par Miky

Sur Wikipédia, à l'article "Théologie Morale", on trouve ceci :

" L'Église catholique romaine défend (Humanæ Vitæ) la doctrine de la vie dès la conception c'est-à-dire la qualité d'être humain à part entière à l'embryon, et ce quelques soient les circonstances de cette conception. La conception est considérée comme une œuvre impliquant les parents et l'intervention pleine et entière de Dieu à l'instant même de la conception où il introduit l'âme humaine (enc.1995). "

Or, nous savons que de la fécondation, jusqu'à 14 jours de grossesse, l'embryon peut se diviser pour donner naissance à deux vrais jumeaux (jumeaux monozygotes).

Question 1 : Sachant que l'Eglise catholique romaine soutient également que toute personne a une âme qui lui est propre, que se passe-t-il dans le cas des jumeaux monozygotes ?

- L'âme se divise-t-elle elle aussi pour donner deux âmes jumelles monozygotes ?

- Dieu rajoute-t-il une âme supplémentaire à un des embryons ?

- Dieu avait-il prévu le coup à l'avance et avait-il mis deux âmes à la fécondation dans l'embryon ?

Question 2 : Et dans le cas des chimères, ou au contraire, ce sont deux embryons qui fusionnent pour n'en donner qu'un seul, comment Dieu s'y prend-il ?

- Il enlève une des deux âmes ? (mais que devient-elle ?)

- Il fusionne les deux âmes ?

- Il avait prévu le coup à l'avance et avait mis une seule âme pour deux embryons ?

Nota bene : toute réponse du genre "les voies du Seigneur sont impénétrables" sera systématiquement jugée non recevable :-)

Commenter cet article

John 08/06/2010 10:50


Finalement l'aporie de l'âme est la suivante: - Le corps est soumis à une nécessité matérielle comme n'importe quel autre corps matériel - L'âme dispose du libre vouloir Et si l'âme agit sur le
corps alors cela implique que le libre vouloir contredit la nécessité matérielle. Mais cette contradiction est résolue si l'on considère qu'il n'existe ni corps matériel, ni âme, et par conséquent
ni libre vouloir, ni nécessité matérielle, car ce ne sont que des abstractions de l'entendement, donc non réelles par définition.


Dominique Giraudet 15/08/2007 00:40

Merci pour votre blog - David Hume n'a-t-il pas déjà clairementrépondu sur la question de l 'identité personnelle ? Peut-on réellement en dire plus ?Bien à vous,Dominique

tyler 20/07/2006 04:51

le clone auras une fausse ames bien sur mdr

sbeuh 05/05/2006 13:07

"Et dans le cas d\\\'un être humain cloné, y a-t-il une âme ou deux âmes?"Réussirai-je encore à dormir ? :)

anna 28/04/2006 19:46

Et dans le cas d'un être humain cloné, y a-t-il une âme ou deux âmes?