Je suis athée mais...

Publié le par Miky

... je reste ouvert aux belles paroles sensées, même lorsqu'elles viennent de croyants ! Aussi, je vous invite à jeter un oeil sur cet article intéressant d'Olivier (Vivre en Chrétien Aujourd'hui), que je ne peux qu'approuver :

http://vivreenchretien.over-blog.com/article-3936567.html

Même lorsqu'il dit :

"A notre échelle, nous disposons, chacun, d'un outil formidable: notre foi! Notre foi nous pousse à aller vers les autres, avec un coeur de charité et de compassion. Imaginons que chacun utilise cet outil pour se diriger vers ses voisins, vers ses frères et soeurs en prière... des barrières tomberaient; des liens nouveaux apparaitraient."

Je suis encore d'accord. On dit parfois que les athées sont des personnes sans foi, il serait plus juste de dire "sans foi en Dieu". Pour ma part, j'ai néanmoins foi en l'humain (du moins j'essaye !). C'est cette foi en l'humain qui m'incite, malgré les différences, parfois grâce à elles (car ce qui est différent attise la curiosité !), à ouvrir le dialogue avec les gens, pour construire quelque chose de plus grand, ensemble, que nos petites individualités.

Publié dans Divers

Commenter cet article

ti'hamo 26/10/2006 12:58

ben, si, y en a qui vouent un culte à un arbre, une montagne, un animal, une statue...genre les cultures aborigènes, ou amazoniennes.   Est-ce qu'il faut donc les considérer comme des abrutis sous-développés auxquels manquent  cruellement nos lumières laïques et démocratiques ?    Ben voyons.
        Et puis, d'abord, on dit syncrétisme, pas sychrétisme - ça vient pas de "chrétien", hein.
Bon.   Alors.   On aimerait (enfin, je pense...du moins, j'aimerais) un peu d'analyse et de réflexion, ou en tout cas matière à analyse et réflexion, ou de quoi l'entretenir, plutôt qu'une profession de foi ou une récitation.
Donc :  à quoi fais-tu références, quelles analogies, quels parallèles, dans quelles limites, quels passages,...?    Sinon, je peux dire "tous ces textes sont rien que des messages mal compris d'extraterrestres préprant l'invasion de la Terre", et ça aura autant de valeur.
        Alors, récit de la genèse : soit.   Très joli texte, intéressant, moults plans de compréhension possible : ça devrait nous plaire.      Divers dieu, dis-tu ?  Heu, mais où et lesquels ?
D'autant plus étonnant que, si tu regardes un peu ce qu'affirme ce texte et dans quel contexte :  une civilisation très antique, quelque part en Orient, avec quelle mythologie ?    perse, orientale, tout ça : on y retrouvera les classiques récits sur la déesse-Terre, le culte du Soleil, de la Lune, le destin influencé par les astres...
....et le récit de lé genèse dit quoi ?      Que la terre, en fait de déesse, c'est une masse informe modelée par "dieu", et (pire encore !) traite explicitement le soleil et la lune de "luminaires".    Genre, c'est juste de bêtes lanternes, posées là par "dieu" pour l'usage de la création.
           Dans un monde vouant un culte à la terre, au soleil et à la lune, la genèse devrait être aussi bien reçue que les caricatures de Mahomet récemment dans le monde musulman.      syncrétisme, hu ?
 
           Ah, au fait : guerre en Irak, en Afghanistan, au Kosovo.....vous avez vu toutes les morts causées au nom de la démocratie ?     C'est pas bien, dites, la démocratie...

david 25/10/2006 00:29

Il n'y a pas de faute originelle et de plus cette partie du texte n'est pas d'origine hébraïque et mêlent divers dieux qui ne sont pas le dieu que les sectes juives ont voulues faire admettre comme unique et que les secte chrétiennes et musulmanes s'efforçent de plomber dans la tête du monde entier, si possible par le sychrétisme, pour exemple le mythe du roi arthur remanié par l'église catholique et les diverse sources sectaires qui forment le Coran. Ce synchrétisme est exercée par les juifs en premier. C'est comme une tradition. Et certes des peuples se sont élu peuple de leur dieu. Et malgré cela ces sectes ont réussi à transmettre une politique linéaire, a peine altérer dans le NT, qui se retrouve dans le Coran. Et autour de cette politique, tourne la mythologie variable. Seuls un registre de mots communs conçernant des créatures mythologiques telles les anges semble fonder une myhologie nouvelle et typée alors qu'elle n'est qu'un amas d'emprunts de divinités aux peuples avoisinant. Si bien que pour cette raison le dieu et les dieux anges n'existent pas, et scientifiquement le dieu des catholique n'existe pas et les anges aussi. Si une entité immaterielle dans un autre monde existe la science le prouvera. Et pour que cette chose devienne un dieu, il faudrait que des gens lui rende un culte.  On ne tient pas un culte à un arbre, même si on sait que l'arbre est vivant. C'est pareil pour tout ce qui vit. Surtout qu'en matière de tenir un culte à un dieu dit vivant par les sectes dont celle catholique, vous savez de part le temps la mort que ces sectes causent encore de nos jours.
Je vous laisse un lien pour signer la pétition contre la peine de mort au Maroc
javascript:ol('http://www.educationsansfrontieres.org/article.php3?id_article=24');

ti'hamo 18/10/2006 15:29

ben, pour eric comme pour normalement tout chrétien et pour l'eglise : c'est toute la différence entre la Bible pour un chrétien et le Coran pour un musulman - la Bible n'est pas censée être la parole même de Dieu, directement dictée par la source, manuscrite telle qu'elle serait écrite de toute éternité par Dieu, c'est censé être l'histoire du Salut.            Depuis, donc, la faute originelle   (ça explique le pourquoi du Salut), et ensuite à travers l'histoire du peuple élu.
        Et, même si à certains moments sont retranscrits des échanges plus directs entre tel prophète et Dieu, dans son ensemble c'est bien une histoire d'humains racontée par des humains et habitée par Dieu.
(d'ailleurs, on se doute bien que les passages racontant les déboires de Jacob avec son beau-père Laban, l'un essayant de gruger l'autre, et les petites trouvailles et astuces de l'autre pour s'en sortir, ne constituent pas un message divin expliquant l'origine et le pourquoi du monde.   :-)         Ce qui me ferait dire que ceux qui croient, soit que la Bible est la parole même de Dieu, soit que la Bible serait, pour les croyants, un ensemble de préceptes divins,....ne l'ont jamais lue, tout simpleemnt.      d'où on déduit que david ne l'a pas même feuilletée.    :-)
 
(et je souscris totalement à la comparaison avec l'avancée de la connaissance scientifique : une découverte scientifique s'appuie sur les précédentes, et ne rejettes pas totues les précédents théories ; c'est juste une avancée progressive dans la connaissance de l'univers.)
 
                   Et puisqu'on parle d'athées qui au fond sont croyants, voici ûn peu de terry pratchett, à propos de savoir si un athée peut tout de même jurer quand il se tape sur les doigts avec un marteau :
"car il faut tout de même une foi athée particulièrement solide pour être capable de s'écrier : "nom d'une fluctuation quantique aléatoire dans le continuum espace-temps !", tout en sautillant, la main gauche serrée sous l'omoplate droite..."                :-)

Eric George 12/10/2006 09:27

Comment expliques-tu cette différence de présentation de Dieu entre AT et NT ? Il a perdu de la puissance en cours de route ? ;-) Le Dieu de l'AT n'est pas le même que celui du NT ? La présentation de l'AT est symbolico-métaphorico-mythique tandis que celle du NT serait plus proche de la réalité ?
Tout d'abord ma façon de trancher entre Ancien testament et Nouveau Testament était très simplifiée, ni l'AT ni le NT ,ne sont univoques. Petit rappel, la Bible est pour moi, un ensemble de témoignages humains (inspirés certes mais complètement humains). On peut donc la lire comme une recherche sur Dieu, il ne me paraît donc absolument pas surprenant que l'image de Dieu reflétée dans ces textes évolue. De la même manière que l'image de l'univers évolue à travers les textes scientifiques... L'univers vu par Darwin ignore tout de la génétique cellulaire, est-ce un autre univers que celui de Jacques Monod ? Pour moi, la recherche théologique n'est pas très différente de la recherche scientifique. Les différentes approches bibliques de Dieu ne s'infirment donc pas les unes les autres mais au contraire se complètent et me rappellent qu'aucun dogme ne sera jamais LA vérité...

david 11/10/2006 01:05

miky et pika, avec AT ET NT il ya quand même TNT avec vos livres de références et ça pète pas des masses de preuves, c'est certains ! Ce ne soont que des supercheries historiques qui confondent les mythes. La mythologie écartée de toute réflexion il ne reste certes qu'à savoir pourquoi vous parler et employer le mot dieu. Avec tout ce que vous dites, c'est il quand même adressé a vous et vous n'osez le dire de peur que l'on vous prenne pour des fous, alors vous vous cacher derrière des discours scientifiques. Si vraiment une entité immaterielle n'appartenant pas à notre monde et qui s'approprorait nos vie par le moyen d'âme ou d'esprit, la science par des procédés technologiques, capturant des échantillons de cette immatière, apporterait là de véritable preuve sur quoi discuté. Et si cela existe, et que cela soit prouvé par des échantillons présenté dans notre monde physique, et que le mal et le bien immateriel existent, et qu'ils soient la cause possible de souffrance supplémentaire à notre monde, il serait bien alors, humainement parlant, de contrôler les deux. D'en être les gérants voire les maîtres plutôt que les esclaves et ceux qui les subissent. aaaaaaaaaaaaaaaaaaahhh aaaaaahh ahhhh.