Erratum

Publié le par Miky

J'ai possiblement affirmé une grosse bétise dans mon article sur la bonne méthode en métaphysique en disant que l'existence de Dieu ne pouvait pas être une croyance justifiée. Je suis parti d'un a priori regrettable suivant lequel le passage d'une intuition fondatrice à une croyance fondée ne pouvait se faire que selon un mode soustractif. Toutefois, on peut concevoir deux croyances sémantiquement différentes bien que logiquement équivalentes. Ainsi la croyance "tous les corbeaux sont noirs" est logiquement équivalente à la croyance "tout ce qui est non-noir est un non-corbeau", bien que non équivalente d'un point de vue sémantique (d'où le paradoxe de Hempel). Ainsi, il est possible que l'affirmation "Dieu existe" soit logiquement équivalente à une autre qui n'ait pas le même sens (et qui pourrait, pourquoi pas, être communément admise).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article